La houille blanche

Aller en bas

La houille blanche

Message par priscaetstan le Sam 22 Sep - 11:00

La Houille Blanche

tour Perret Le XIX siècle voit apparaître les premières inventions qui marqueront le début de l'hydro-électricité : découverte du courant électrique (1800), dynamo (1873), moteur électrique (1871), transport de courant (1881).
En 1867 à Lancey (Belledone), Aristide Bergès crée la première conduite forcée qui canalise l'eau sur un dénivelé de 200m à l'issue de laquelle se trouve une turbine. L'hydro-électricité était née.
En 1889, lors de l'exposition Universelle à Paris il baptise cette nouvelle forme d'électricité "la houille blanche" en référence à la houille noir (le charbon) qui servait à l'époque à se chauffer.
La houille blanche marquera la renaissance de Grenoble. Il s'en suivra un essor industriel considérable. Grenoble deviendra La ville industrielle de France. (MG)

En 1923 Paul Mistral, lance le projet d'une gigantesque exposition sur la houille blanche. Le projet reçoit un accueil favorable, tant par les politique que par les industriels. L’exposition aura pour but de faire connaître Grenoble dans le monde entier. La futur exposition sera implantée sur des terrains de l’armée (l'actuel parc Paul Mistral). L’armée s’y opposera. Mistral lancera le chantier avant même d’avoir l’autorisation pour forcer l’armée à accepter.
L’exposition comporte plusieurs édifices représentant des thèmes différents : Palais du tourisme, Palais du transport, Palais du chemin de fer, Palais des colonies, Pavillon d’Italie, Pavillon de Suède, Pavillon des sections étrangères, Pavillon des art régionaux, Palais de la houille blanche. Et surtout la Tour Perret de 95 m.
L’exposition dura 5 mois. En 1926 l’exposition est réaménagée en parc. Elle aura vu défiler Edouard Herriot (président de la chambre du commerce), Gaston Doumergue Président de la république, sept ministres, des ambassadeurs et des diplomates étrangers et des dizaines de milliers d’anonymes.

Marius Blanchet (un industriel grenoblois) fût commissaire général de l’exposition. L’exposition tous frais payé coûta 16 MF et en rapporta autant, sans parler des retombées publicitaires pour la ville... Pour la petite anecdote, Edouard Herriot (président de la chambre du commerce) et le ministre des colonies sont restés coincé dans l’ascenseur de la tour Perret durant tout le repas d’inauguration.

De cette exposition titanesque, il ne reste aujourd'hui plus que la tour Perret.




study http://membres.multimania.fr/grenoble2000/hist/houille/houi.html

priscaetstan
Calogero
Calogero

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 45
Ville : Grenoble
Date d'inscription : 21/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.entre4roues.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum